LA FRANC MACONNERIE

EN ISRAEL

PAR LE TVF Roger Nicolet

Navigation bar: Page 5 of 8

28 décembre 1964

 

Cérémonie d'Installation du F\ A. CANDREA, comme V\M\ de la R\ L\HASHAHAR N 32. La date de cette cérémonie avait été avancée en l'honneur de la visite du Dr E. SHALSCHA.

Ce fut pour le S\G\C\ sa première prise de contact officielle avec la F\M\ symbolique.

Le Dr E. SHALSCHA décora l'0\ de la R\L\HASHAHAR N 32 avec tous les dignitaires de la G\L\ de l'Etat d'ISRAEL.

La table blanche qui suivit cette cérémonie d'Installation du V\M\ A. CANDREA fut des plus appréciées par tous les invités et le Dr E. SHALSCHA fut parmi les orateurs les plus applaudis.

Cette soirée par son ambiance fraternelle et dynamique fut le premier maillon conduisant au SUPREME CONSEIL d' ISRAEL.

 

31 décembre 1964

 

Le T\ILL\F\I. GRASSIANI organisa une tenue maçonnique à JERUSALEM en l'honneur du Dr E. SHALSCHA.

Mme Rika GOLDIN épouse du Dr S. GOLDIN fut la compagne de route de Melle Irène SHALSCHA.

Vers 9 heures du matin, le V\M\P\I\ Dr S. GOLDIN et le V\M\ A. CANDREA sont venus me visiter en mon bureau.

"Roger, me dirent-ils, nous venons de recevoir de JERUSALEM de Papa GRASSIANI, des instructions pour organiser ce soir, un réveillon du Nouvel An en l'honneur de nos invités. Que proposes-tu?

J'ai immédiatement téléphoné à différents endroits selects où l'on organisait des réveillons. Hôtels et Boites de Nuit affichaient "COMPLET".

Assurément, c'était déjà trop tard pour réserver des places pour plusieurs couples à quelques heures de la Nouvelle Année.

J'ai téléphoné à mon F\ Jacques BENATAR. Tout en m'assurant de son concours, il regretta de ne pouvoir m'aider, le temps étant trop court pour garantir le succès d'une soirée si importante.

A tout hasard, j'ai téléphoné à mon F\de Loge Alfred SAMOURY qui habite un très vaste appartement à JAFFA. Je lui ai demandé son aide précieuse pour organiser ce réveillon à son domicile. Il accepta sur le champ, se disant très honoré de ma demande. Nous étions sauvés.

 

 

 

PHOTO TRADITIONNEllE

APRÈS l'INSTALLATION du V,', M,', A. CANDRÉA

28 Décembre 1964

  

Immédiatement nous nous sommes répartis entre les FF\S. GOLDIN, A. CANDREA, J. BENATAR et moi-même l'organisation de cette soirée.

L'année 1964 s'éteignit en douceur devant un buffet bien garni et avec des chants et des danses.

L'année 1965 naquit dans les embrassades, la joie et l'espoir de la réalisation prochaine de notre objectif maçonnique, à savoir la Consécration du SUPREME CONSEIL de l'ETAT d'ISRAEL.

Tous nos vœux furent arrosés par les nombreuses bouteilles de champagne en réserve.

 

2 janvier 1965

 

Le V\M\P\I\ Dr S. GOLDIN et le F\ Lupo FALLIK de la R\L\ HASHAHAR N 32 ont été les promoteurs d'une excursion sur les Montagnes du Carmel avec visite chez un de nos éminents V\F\ Druze, Juge de profession , le Cheikh ABU RAKUN LABIB de Isfiya.

Le nombre des FF\ et leurs familles participants à cette excursion a permis la location d'un autobus.

Parmi nos invités: le Dr E. SHALSCHA et sa fille Irène, Mme et le T\R\G\M\ Joseph LAMM.

Les voyages aller et retour ont été couverts et agrémentés par mon F\ J. BENATAR et moi-même.

Le V\F\ Cheikh ABU RAKUN LABIB nous a réservé une magnifique réception suivie d'un plantureux banquet. De très nombreuses photographies ont fixé ce jour malgré un petit vent frais qui caressait les Montagnes du Carmel.

Tous les Notables Druzes de la Région nous ont été présentés et une agréable ambiance régnait entre la population druze et les visiteurs.

Je fus désigné comme Maître du Banquet.

C'est le T\R\G\M\ J. LAMM qui ouvrit le cycle des discours qui furent traduits en arabe par mon F\Alfred SAMOURY.

Puis le T\ILL\F\ I. GRASSIANI parla de la fraternité et de l'amitié qui unissaient les différentes communautés en ISRAEL. Il remercia le V\F\ ABU RAKUN LABIB pour sa magnifique réception.

Le V\F\ ABU RAKUN LABIB célébra l'entente entre la communauté druze et la communauté juive. Il fit part de l'honneur pour sa Maison d'avoir

ses enfants dans l"Armée d' ISRAEL. Il émit le vœu que le Dr E. SHALSCHA agisse auprès des FF\de son haut rang afin de confirmer notre entente et d'aider par le canal de la F\M\ mondiale à ce que cette entente soit protégée.

Le S\G\C\ Dr E. SHALSCHA souligna d'entrée que les orateurs qui avaient pris la parole exerçaient la même profession que lui, c'est-à-dire celle de Juge et qu'à ce titre c'était déjà un lien entre eux.

Il dit qu'il était émerveillé par tout ce qu'il avait vu en ISRAEL et aussi par la Paix et l'Entente qui régnaient entre les différentes communautés. Il était absolument disposé à tout faire pour aider et protéger cette entente.

Il demanda à sa fille Irène, professeur en exercice dans une école en Allemagne de dire et de décrire à ses élèves tout ce qu'ils avaient eu le bonheur de voir depuis leur arrivée en ISRAEL.

Pour terminer, il fit l'éloge de la haute tenue de la F\M \ israélienne.

 

 

 

 

 

 

2 JANVIER 1965

 

SOUVENIRS d'ISFIYA

 

 

 

 

 

 



 


Navigation bar: Page 5 of 8
©2005 Nicolet Roger, All Rights Reserved.